Les perles, uniques et indémodables

Au cou des impératrices, sur la tête des reines, aux oreilles des starlettes… : les perles savent donner de la prestance et de l’élégance. Rares, uniques et parfaites : elles font partie de ces bijoux incontournables, dotés d’une grande valeur à la fois patrimoniale et sentimentale. Les rangs de perles hérités d’une grand-mère ou les dormeuses en nacre d’une tante ne perdent rien de leur lustre. Petit retour sur cette perle qui fait toujours briller les yeux des femmes.

Qu’est-ce qu’une perle ?

Tout d’abord, qu’est-ce qu’une perle ? Ce n’est pas une pierre précieuse comme le diamant ou le rubis ; ni même une pierre fine, ce que sont les aigue-marine, améthyste et autre cornaline. Mais une pierre organique. C’est-à-dire qu’au contraire des autres gemmes, la perle est d’origine animale, et non minérale. Il en va également ainsi de l’ambre ou du corail.

Les perles sont au départ un magnifique fruit du hasard. C’est un mollusque bivalve, le plus souvent une huitre, qui la produit. Lorsque celle-ci est « dérangée » par un objet étranger dans sa coquille, elle réagit en l’entourant d’une substance que l’on appelle la nacre, laquelle peut prendre différentes couleurs, tailles, formes, apparences… Autant de critères qui vont d’ailleurs dicter la valeur de la perle.

Au début du 20e siècle, des Japonais ont mis au point une technique pour « cultiver » les perles, processus qu’il perfectionne jusque dans les années 70. Aujourd’hui, la culture perlière s’est répandue dans tout le Pacifique, notamment en Polynésie française, à Tahiti, en Australie…

Par conséquent, on distingue différents types de perles :

  • Les perles naturelles, qu’on dit aussi fines, qui sont les plus rares et, par conséquent, les plus chères
  • Les perles de culture, fruits d’une action de l’homme
  • Les perles composées
  • Les perles d’imitation

Qui plus est, on différencie les perles d’eau de mer, produites par les huîtres perlières, et les perles d’eau douce, produites principalement par les moules.

L’utilisation des perles en joaillerie

Les scientifiques ont découvert des perles dans des tombes datant de la Préhistoire. Elles devaient certainement orner des vêtements, au même titre que des coquillages. Mais c’est dans l’Antiquité que les perles servent véritablement en joaillerie. On les surnommait alors Larmes d’Aphrodite. D’ailleurs, les riches familles romaines faisaient chaque année l’acquisition d’une ou deux perles afin de constituer un collier à leur fille.

Le collier de perles est sans aucun doute le bijou le plus connu et le plus apprécié. Mais c’est aussi le plus onéreux, notamment quand il compte plusieurs rangs, que les perles sont naturelles et de belle qualité. Elisabeth Taylor a rendu célèbre une de ces créations étincelantes, un collier sublimant la perle baptisée la « Peregrina » et que son époux d’alors, Richard Burton, lui a offert, après avoir investi la modique somme de 37 000 dollars. Le collier associe à cette perle en forme de poire et de 55,95 carats des rubis, des diamants et des perles. Ce bijou de légende a été vendu aux enchères par l’actrice pour près de 12 millions de dollars.

Les perles, toujours aussi tendance

Aujourd’hui, l’on trouve des perles montées en bijoux de toute sorte. Certes, les rangs de perles ont toujours la cote, malgré leur côté un peu suranné. Ils sont un modèle d’élégance et de distinction. Mais les bijoutiers ont su détourner ce classique de la joaillerie en proposant des créations décalées et modernes. La perle se porte aussi très bien en boucles d’oreille, pendantes ou dormeuses. Elle est aussi du plus bel effet montée sur une bague. Les perles ornent aussi avantageusement les poignets grâce à des bracelets toujours plus fins et délicats. Qui plus est, les perles pouvant être blanches, noires, crème, roses…, elles se marient avec un grand nombre de pierres et de métaux. Elle se trouve dès lors associée dans des parures toujours plus originales et étincelantes.

Au vu de la grande diversité de perles présentes sur le marché de la bijouterie, une large gamme de prix est disponible. Pour autant, les « faux » sont monnaie courante. C’est pourquoi il convient de vérifier les certificats d’authenticité avant d’acheter des perles. Dans tous les cas, elles constitueront un magnifique cadeau, toujours tendance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *